Plus de 4 milliards de messages texte envoyés au Canada en 2006

Ce volume équivaut à près du triple de celui de l’année précédente

OTTAWA – Le 5 mars 2007 – L’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS) a annoncé aujourd’hui que les utilisateurs du sans-fil ont échangé plus de 4,3 milliards de messages texte entre abonnés en 2006, près du triple des 1,5 milliard recensés en 2005. Les envois ont atteint un record en décembre, dépassant les 560 millions au cours du mois, ce qui correspond à une moyenne de plus de 18 millions par jour.

Faisant œuvre de pionnier en Amérique du Nord, le Canada a lancé la messagerie texte inter-réseaux en 2002, permettant dès lors aux clients des télécommunicateurs sans fil du pays d’échanger des messages texte SMS (service de messages courts), tout simplement en adressant leur message au numéro de téléphone sans fil du destinataire, indépendamment du fournisseur de services de ce dernier. Moins d’un an plus tard, le service acquerrait une dimension transfrontalière : les Canadiens pouvaient désormais échanger des messages texte avec des collègues et amis aux États-Unis. En juillet 2005, les télécommunicateurs sans fil canadiens lui ont ajouté un nouveau raffinement, la messagerie multimédia inter-réseaux (MMS), aussi appelée messagerie image ou vidéo et courrier ou courriel vidéo.

« Bien que le volume de messages texte ait doublé d’année en année depuis 2002, la croissance spectaculaire observée en 2006 est intimement liée à la popularité grandissante des services sans fil de transmission de données auprès des Canadiens », affirme le président et chef de la direction de l’ACTS, Peter Barnes. « Les Canadiens demeurent, à une exception près, les plus grands consommateurs de téléphonie sans fil au monde, utilisant en moyenne 400 minutes de temps d’antenne par mois. Toutefois, les services sans fil d’autre nature, comme la messagerie texte, le courriel, les jeux, les sonneries, la musique et les vidéos, rapportent maintenant plus d’un milliard de dollars par année aux fournisseurs de services. »

Fin 2006, il y avait 18,5 millions d’abonnés de la téléphonie sans fil au Canada, ce qui correspond à un taux de pénétration du marché national de quelque 58 %. S’appuyant sur des études récentes, l’ACTS estime que plus de 70 % de la population des grands centres urbains a adopté ce mode de communication et que ce taux approche les 80 % dans certaines régions métropolitaines.

Pour en savoir plus sur la messagerie texte, consulter le Centre de documentation canadien sur la messagerie texte, accessible à www.TXT.ca.

L’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS)
L’ACTS fait autorité pour tout ce qui concerne le sans-fil au Canada – ses préoccupations, son évolution et ses tendances. L’Association représente des exploitants de services de téléphonie cellulaire et de communications personnelles (SCP), de radiocommunications mobiles, de messagerie, de télécommunications fixes sans fil et mobiles par satellite, ainsi que des entreprises qui conçoivent et réalisent des produits et services pour l’industrie du sans-fil. (www.cwta.ca).

– 30 –

Renseignements :
Marc Choma, ACTS
mchoma@cwta.ca
(613) 233-4888, poste 207