L’utilisation du transfert de données sans fil atteint de nouveaux sommets au Canada

  • Selon Jim Balsillie, de RIM, le Canada connaît la plus grande pénétration du BlackBerry au monde
  • Le secteur du transfert de données sans fil, qui vaut un milliard de dollars, devrait tripler d’ici 2010
  • Le nombre de messages texte atteint les 30 millions par jour

OTTAWA– Le 23 octobre 2007 – L’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS) annonce aujourd’hui que l’utilisation des services de transfert de données sans fil au Canada devrait tripler au cours des trois prochaines années, en raison de l’engouement effréné des Canadiens pour une vaste gamme de services de données sans fil innovateurs et abordables, dont le courriel, la messagerie texte et l’accès à Internet.

Les innovations introduites en Amérique du Nord par les télécommunicateurs canadiens, comme la messagerie texte inter-réseaux, la radio mobile par satellite, le téléchargement de musique illimité, le courriel sans fil et les appels vidéo sans fil, ont stimulé la croissance rapide de l’utilisation du transfert de données au Canada. Environ 10 % de l’utilisation mensuelle du téléphone cellulaire chez le Canadien moyen est maintenant consacrée au transfert de données sans fil, selon des données provenant des entreprises membres de l’ACTS.

Puisque les fournisseurs de services sans fil déclarent des taux de croissance supérieurs à 50 % par trimestre en ce qui concerne le transfert de données, l’ACTS prévoit que les dépenses tripleront au cours des trois prochaines années pour atteindre 3 milliards de dollars, au même rythme que s’accroît la demande de services de communication non vocale comme le courriel, le réseautage personnel, la navigation sur Internet, le téléchargement de musique, la télévision mobile, la radio par satellite, et les services de messagerie texte, multimédia et instantanée de la part des Canadiens.

Selon Balsillie, le sans-fil au Canada connaît un succès retentissant
Research In Motion (RIM) est un catalyseur et un bénéficiaire de la croissance rapide du transfert de données au Canada, en plus d’être le concepteur des téléphones intelligents BlackBerry® – dont plus de 20 millions ont été vendus partout au monde – ainsi qu’une entreprise membre de l’ACTS.

« Le Canada a vu naître la plateforme BlackBerry et on y retrouve aujourd’hui la plus forte pénétration par habitant de téléphones intelligents BlackBerry au monde », affirme Jim Balsillie, co-chef de la direction de RIM, dont le siège est à Waterloo (Ontario).

« Nous avons la chance de nous retrouver dans un pays où l’industrie du sans-fil est florissante et continue d’offrir aux gens d’affaires et aux consommateurs des services de transfert de données sans fil de classe mondiale. RIM travaille de concert avec des centaines de télécommunicateurs sur la scène internationale et je suis fier de pouvoir dire que les télécommunicateurs canadiens ainsi que nos succès partagés nous font honneur au sein de l’industrie mondiale. »

Au-delà du courriel et de la navigation sur le Web
Bien que les Canadiens, qui utilisent en moyenne 400 minutes par mois, demeurent parmi les plus grands utilisateurs de services de communication vocale sans fil, leur consommation de services de transfert de données sans fil s’accroît rapidement, tant de la part des consommateurs que de celle des entreprises. Que ce soit pour partager de la musique, des photos et des vidéos avec la famille et les amis, pour localiser instantanément par GPS l’endroit d’une réunion ou un lieu de travail, ou pour se brancher à l’intranet du bureau par l’entremise d’une carte PC sans fil, les Canadiens ont adopté rapidement la vaste gamme de produits et services de la troisième génération, ou 3G, offerte grâce aux réseaux sans fil haute vitesse présents au pays.

Les télécommunicateurs sans fil canadiens offrent un éventail de services Internet et de forfaits de messagerie texte illimités qui ont favorisé la croissance rapide de l’utilisation de ces services de transfert de données sans fil.

La messagerie texte en plein essor
L’ACTS rapporte également que l’utilisation de la messagerie texte continue de monter en flèche au Canada depuis le lancement de la messagerie inter-réseaux au printemps 2002, qui fut une première en Amérique du Nord. L’utilisation de la messagerie texte a plus que doublé chaque année depuis la mise en disponibilité du service inter-réseaux.

« Les Canadiens envoient présentement quelque 30 millions de messages texte chaque jour », affirme Peter Barnes, président et chef de la direction de l’ACTS. « Les chiffres provisoires des neuf premiers mois de 2007 atteignent un total d’environ 7 milliards, comparativement à 4,3 milliards pour l’année 2006 au complet. »

L’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS)
L’ACTS fait autorité pour tout ce qui concerne le sans-fil au Canada. L’Association représente des exploitants de services de téléphonie cellulaire et de communications personnelles (SCP), de radiocommunications mobiles, de messagerie, de télécommunications fixes sans fil et mobiles par satellite, ainsi que des entreprises qui conçoivent et réalisent des produits et services pour l’industrie du sans-fil. Consultez le site Web de l’Association au www.cwta.ca.

Renseignements :

Marc Choma
ACTS
613-233-4888, poste 207
mchoma@cwta.ca

Le présent communiqué comporte des énoncés de nature prospective, qui expriment l’opinion de l’ACTS quant à des événements futurs. La réalisation de ces événements tels qu’ils sont décrits ici n’est nullement garantie. Divers risques, incertitudes et hypothèses s’y rattachant pourraient faire que la réalité sera tout autre.

– 30 –