Échec au crime lance Tips par message texte

Le texto anonyme aide à combattre le crime

TORONTO, le 24 avril 2008 – L’Association canadienne d’échec au crime a, avec le concours d’Anderson Software, ajouté aujourd’hui un outil des plus intéressants à son arsenal de lutte contre le crime. À compter de maintenant, les Canadiennes et Canadiens de la plupart des grands centres urbains peuvent communiquer des indices à Échec au crime par message texte anonyme, en les envoyant à CRIMES (274637). Le nouveau programme permet en effet aux utilisateurs de cellulaires de transmettre des indices de façon anonyme quand il peut s’avérer impossible ou risqué de le faire par appel téléphonique. L’annonce d’aujourd’hui coïncide avec le lancement de programmes semblables aux États-Unis et au Royaume-Uni.

TipSoft est l’œuvre d’Anderson Software du Texas et permet aux informateurs utilisant la messagerie texte de conserver l’anonymat. Le service attribue un pseudonyme chiffré aux renseignements signalétiques de tout informateur de manière à protéger son identité. Il permet également à Échec au crime d’envoyer une réponse par message texte au cellulaire de ce dernier sans jamais connaître son identité.

« Nous nous réjouissons d’avoir maintenant au Canada la possibilité de recevoir des indices par message texte », a affirmé le président de l’Association canadienne d’échec au crime, Ralph Page. « Nous savons que les jeunes, en particulier, maîtrisent très bien la messagerie texte et nous espérons pouvoir accroître encore les indices communiqués à Échec au crime grâce à cette nouvelle technologie sécurisée, qui garantit l’anonymat. »

Le nouveau programme est offert à la grandeur de Terre-Neuve-et-Labrador, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et du Nouveau-Brunswick, dans la région de Halton et dans le Nord-Ouest de l’Ontario, ainsi qu’à Ottawa, Toronto, Sudbury, Winnipeg, Regina, Saskatoon, Moose Jaw, Lethbridge, Edmonton et Calgary.

Chacune de ces régions a un code « Tip » précis, par exemple « TIP252 » dans la région d’Ottawa–Gatineau, que l’informateur devra inclure dans le message texte envoyé à CRIMES. Ce code sert à déterminer l’acheminement de l’information par le réseau. Ainsi, « TIP252 Drogues vendues angle Bank et 3e » serait automatiquement transmis aux responsables d’Échec au crime dans la région d’Ottawa-Gatineau. L’utilisation du service n’occasionne pas d’autres frais que les frais ordinaires d’envoi de messages texte.

Codes « Tip » :
183 – Calgary
250 – Edmonton
162 – Île-du-Prince-Édouard
232 – Lethbridge
193 – Moose Jaw
262 – Nord-Ouest de l’Ontario (Kenora)
212 – Nouveau-Brunswick
202 – Nouvelle-Écosse
252 – Ottawa–Gatineau (région de la capitale nationale)
168 – Regina
201 – Région de Halton
210 – Saskatoon
267 – Sudbury
190 – Terre-Neuve-et-Labrador
312 – Toronto
170 – Winnipeg

« Nous savions que le moment était venu de mettre au point et d’offrir un moyen vraiment sécurisé et anonyme de communiquer facilement par messagerie texte avec les informateurs », d’expliquer le chef de la direction d’Anderson Software, Kevin Anderson, partisan et partenaire TI de longue date d’Échec au crime. « La version 5 de TipSoft Online, hébergée sur nos serveurs sécurisés, permet une réception et une gestion homogènes des renseignements transmis, qu’ils le soient par téléphone, par Internet ou par messagerie texte. »

Échec au crime croit que ce nouveau système encouragera plus d’informateurs à communiquer ce qu’ils savent, en particulier chez les jeunes branchés. La messagerie texte est un moyen de communication de plus en plus populaire. Selon l’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS), l’envoi de messages texte entre abonnés a dépassé les 10,1 milliards au Canada en 2007, marquant une hausse de 133 % par rapport aux 4,3 milliards recensés l’année précédente.

« Le sans-fil est depuis longtemps un filin de sécurité pour les Canadiens, » a déclaré le président et chef de la direction de l’ACTS, Peter Barnes. « Il nous fait donc énormément plaisir de voir que ce partenariat novateur entre Échec au crime et Anderson Software mettra à la disposition de nos concitoyens un moyen de plus d’aider à protéger nos collectivités. »

Le mode d’emploi de la messagerie texte pour communiquer des indices à Échec au crime est expliqué à www.smscrimetips.com.

Renseignements :
Ralph Page
Président du conseil, Association canadienne d’échec au crime
807-466-8978
rpage@kmts.ca

Kevin Anderson
Président, Anderson Software LLC
936-569-0447
nka@andersoft.com

Intermédiaires locaux d’Échec au crime auxquels les médias peuvent s’adresser :

Calgary – Doug Fraser, président, Calgary Crime Stoppers, 403-261-0242
Edmonton – Flavia Robles, directrice générale, Crime Stoppers Edmonton & Northern Alberta, 780-421-1122
Île-du-Prince-Édouard – Paul Stetson, coordonnateur, Échec au crime Î.-P.-É., 902-566-7081
Lethbridge – Blaine Stodolka, Lethbridge Police Department, 403-330-5020
Moose Jaw – Constable Jessica Forrester, coordonnatrice, Moose Jaw Crime Stoppers, 306-694-7641
Nord-Ouest de l’Ontario – Gary Potter, coordonnateur, Northwestern Ontario and Northern Minnesota Crime Stoppers, 807-467-1931
Nouveau-Brunswick – Noël Cyr, coordonnateur policier provincial, Échec au crime N. B., 506-452-4105
Nouvelle-Écosse – Sergent Wayne Noonan, coordonnateur, Nova Scotia Crime Stoppers, 902-426-4162
Ottawa-Gatineau – Sergent Claude Parent, Service de police d’Ottawa, 613-236-1222, poste 2494
Regina – Constable Linda Yadlowski, coordonnatrice, Regina Crime Stoppers, 306-777-6363
Région de Halton – Enquêteur Gary Gold, coordonnateur, Crime Stoppers of Halton, 905-825-4747, poste 5139
Saskatoon – Constable Carolyn Wensley, coordonnatrice, Saskatoon Crime Stoppers, 306-975-8272
Sudbury – Constable Bert Lapalme, coordonnateur, Sudbury Rainbow Crime Stoppers, 705-675-9171, poste 2101
Terre-Neuve-et-Labrador – Caporal Boyd Merril, coordonnateur, Crime Stoppers of Newfoundland & Labrador, 709-729-8229
Toronto – Lorne Simon, président du conseil, Toronto Crime Stoppers, 416-560-6441; enquêteur Larry Straver, coordonnateur, Toronto Crime Stoppers, 416-808-7260
Winnipeg – Reg Parkin, président du conseil, Winnipeg Crime Stoppers, 204-941-4087

Association canadienne d’échec au crime Échec au crime est un organisme sans but lucratif, qui réunit en un partenariat tripartite le service de police, les médias et les citoyens d’une collectivité pour combattre le crime. Il procure aux citoyens un moyen de communiquer des renseignements à la police, sous le couvert de l’anonymat, à propos d’un crime établi ou apparent. Une récompense en espèces est offerte aux personnes qui fournissent des renseignements menant à des arrestations. (www.canadiancrimestoppers.org)

Anderson Software Anderson Software est l’auteur d’un logiciel unique d’avant-garde et d’applications Web sécurisées conçus expressément pour les secteurs de l’application de la loi, de la sécurité nationale et de la gestion de situations d’urgence. (www.andersoft.com)

– 30 –