L’industrie du sans-fil fait bon accueil au rapport du Comité permanent de la santé

OTTAWA, le 2 décembre 2010 – L’industrie canadienne du sans-fil se réjouit de la parution du rapport du Comité permanent de la santé, Examen des effets possibles sur la santé du rayonnement électromagnétique de radiofréquences. Elle félicite le Comité de cet examen approfondi, étayé sur des faits scientifiques.

L’industrie des télécommunications sans fil au Canada est tout en faveur d’une démarche entièrement transparente en ce qui concerne l’étude des questions de santé et de sécurité se rapportant aux technologies sans fil. Il y a longtemps qu’elle soutient les travaux qu’effectuent dans ce domaine des chercheurs dignes de foi, et elle appuie totalement l’exécution de toute recherche continue jugée nécessaire.

« La très grande majorité des données disponibles, comme l’établissent les études publiées dans le monde entier par des milieux scientifiques réputés, permettent toujours de croire que l’utilisation des technologies sans fil ne pose pas de danger pour la santé des gens », affirme le président et chef de la direction de l’Association canadienne des télécommunications sans fil, Bernard Lord. « Les organismes gouvernementaux responsables de l’établissement des normes de sécurité, au Canada et ailleurs dans le monde, sont également d’avis que les technologies sans fil sont sans risque pour la santé. »

Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS)
L’ACTS fait autorité pour tout ce qui concerne le sans-fil au Canada – ses préoccupations, son évolution et ses tendances. L’Association représente des exploitants de services de téléphonie cellulaire et de communications personnelles (SCP), de radiocommunications mobiles, de messagerie, de télécommunications fixes sans fil et mobiles par satellite, ainsi que des entreprises qui conçoivent et réalisent des produits et services pour l’industrie du sans-fil. (https://www.cwta.ca)

Renseignements :
Marc Choma
613-233-4888, poste 207
mchoma@cwta.ca

– 30 –