Les municipalités et l’industrie du sans fil annoncent un protocole conjoint visant les emplacements d’antennes

OTTAWA Le 28 février 2013 – La présidente de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), Karen Leibovici, et le président de l’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS), Bernard Lord, ont annoncé aujourd’hui à l’occasion d’une conférence de presse à Ottawa l’adoption d’un protocole conjoint visant les emplacements d’antennes.

«Le but du protocole est d’assurer qu’il y a un avis public et une consultation locale importante au sujet de l’emplacement et de l’esthétique visuelle des systèmes d’antennes avant leur installation et que les Canadiens continuent d’avoir accès aux services sans fil dont ils ont besoin pour appuyer leurs entreprises et rester en communication avec leurs familles», a déclaré Mme Leibovici.

Le Protocole conjoint visant les emplacements d’antennes est le fruit d’un partenariat entre les municipalités et l’industrie du sans fil, par le biais de la FCM et de l’ACTS, qui a pour objectif de trouver des solutions sensées au défi de construire les infrastructures numériques du Canada tout en respectant les préférences en matière d’occupation du sol et les préoccupations des collectivités.

Le protocole prévoit un processus d’avis public et de consultation plus détaillé que ne le prévoient les règlements actuels, et il insiste sur la nécessité de tenir une consultation préalable importante pour s’assurer que les priorités et les sensibilités locales en matière d’occupation du sol sont pleinement reflétées dans le choix des emplacements et la conception des nouvelles antennes. Les entreprises de télécommunication ont convenu pour la toute première fois d’aviser les municipalités au sujet de toutes les antennes qui seront installées avant leur construction, peu importe leur hauteur, et de mener une consultation publique complète pour les antennes mesurant moins de 15 mètres, lorsque la municipalité le juge nécessaire.

«Les Canadiens s’attendent à un service sans fil fiable et de qualité, peu importe où ils se trouvent. En travaillant de concert, les collectivités et l’industrie peuvent garantir qu’il y a suffisamment d’infrastructures essentielles en place pour que les Canadiens restent branchés avec les appareils et la technologie qu’ils préfèrent et qu’ils contribuent à la force de notre économie», a déclaré M. Lord.

Aujourd’hui, plus de 26 millions de Canadiens possèdent un téléphone mobile ou un appareil sans fil. Le trafic sur certains réseaux mobiles canadiens augmente de 5 p. cent par semaine. Afin de répondre à cette demande, les installations sans fil doivent être situées là où les gens utilisent le service sans fil, que ce soit à domicile, au travail ou en déplacement. Les gouvernements locaux et les entreprises de télécommunication font leur part et nous accueillons favorablement l’appui du gouvernement fédéral dans cet effort de collaboration, afin que les collectivités puissent bénéficier de la technologie sans fil tout en respectant les priorités et les préoccupations locales dans le processus d’emplacement des antennes.

Le protocole est disponible à : http://fcm.ca/documents/tools/fcm/Antenna_System_Siting_Protocol_FR.pdf

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
FCM – Mouktar Abdillahi, 613-907-6395, mabdillahi@fcm.ca
ACTS – Marc Choma, 613-233-4888, poste 207, mchoma@cwta.ca