Préparer le Canada à la prochaine révolution du sans-fil : Les leçons tirées de la Conférence 5G du Canada

Ottawa, le 23 février 2018 – Ottawa, le 23 février 2018 – Le Conseil 5G a récemment tenu sa Conférence 5G 2018 à Ottawa, au Canada. Lors de cet événement, les participants ont eu l’occasion de partager leurs points de vue sur ce que signifie la prochaine révolution des réseaux sans fil, celle du 5G, pour le Canada.

Contrairement aux réseaux sans fil actuels, qui sont principalement fondés sur le débit de données et la bande passante, les réseaux 5G seront conçus pour répondre à une très grande diversité de services, des services mobiles à large bande passante améliorée (SMLB+) qui offrent des vitesses de téléchargement plus rapides, jusqu’aux services de communication extrêmement fiable et à très faible latence (uRLLC) qui répondent aux besoins de communication en temps quasi réel, comme ceux nécessaires pour les véhicules autonomes et les missions critiques de gestion en région isolée, en passant par les services de communication massive entre machines (mMTC) qui facilitent la connectivité d’un très grand nombre de capteurs et soutiennent les projets de villes ou d’agriculture intelligentes. Voilà seulement quelques exemples des apports du 5G en matière d’innovation, d’efficacité et de productivité qui profiteront à un très grand nombre d’entreprises et d’industries de l’économie canadienne. Les Canadiens pourront aussi profiter de tout nouveaux services et produits qui changeront leur manière de travailler, de vivre et de jouer.

Les Canadiens voudront avoir accès à ces services. L’économie canadienne aura besoin de ces services. Les conclusions de la Conférence sont sans équivoque : de nombreux joueurs du secteur du sans-fil devront conjuguer leurs efforts pour faire du 5G un succès au Canada. Voici un résumé des principaux thèmes qui se dégagent de la Conférence :

• Déjà une longueur d’avance – Le Canada est déjà un chef de file mondial en matière de mise en œuvre de réseaux évolués 4G et LTE.
• Une voie à paver – Bien que certains pays ont déjà annoncé la construction de leurs réseaux 5G et que des normes à cet égard sont en cours de préparation, aucun pays n’a encore réellement déterminé à quoi devrait ressembler un réseau 5G. Du coup, nous pouvons développer une solution par et pour le Canada qui répond à nos besoins spécifiques.
• Une technologie pour tous les Canadiens – Les « villes intelligentes » sont certes dans la mire de la technologie du 5G, mais ça ne signifie pas que les Canadiens qui habitent dans les zones rurales seront en reste. Au contraire, ils jouiront par exemple des avancées en matière d’agriculture intelligente.
• Plus de fréquences – Pour accommoder la forte demande en services qui découlera de la mise en place de la prochaine génération de réseaux, il faudra augmenter la disponibilité des fréquences pour les services sans fil et terrestres.
• Harmonisation des règlements et des procédures d’approbation pour la construction des infrastructures à large bande – Pour déployer les réseaux 5G, il est essentiel de construire des milliers de petites antennes et d’autres équipements. Or, l’ensemble de règlements disparates avec lequel nous composons à l’heure actuelle est un obstacle colossal qui gruge temps et argent.
• Collaboration continue comme gage de réussite – Il est nécessaire de maintenir un dialogue continu et ouvert avec l’ensemble des intervenants, c’est-à-dire tous les paliers gouvernementaux, les entreprises de télécommunication et les participants de l’industrie, comme les fabricants d’équipement de réseau et d’appareils. Seulement ainsi pourra-t-on comprendre les enjeux changeants et les occasions que procure le 5G, ainsi que surmonter les défis dès qu’ils se posent et s’assurer que le Canada demeure un chef de file dans le domaine du sans-fil.

Par les actions de son Conseil 5G Canada, l’ACTS est résolue à favoriser un environnement qui soit propice au 5G et à en assurer la prospérité. Grâce à une collaboration avec des instituts de recherche et des partenaires d’autres secteurs, et dans le cadre d’événements comme celui de la Conférence, nous pouvons faire front commun pour que le Canada maintienne et renforce son statut de leader en matière de réseaux sans fil évolués et qu’il tire le meilleur parti du très grand potentiel des réseaux 5G.