Le 28 novembre, des alertes d’essai seront transmises aux appareils sans fil des Canadiens

Les Canadiens sont invités à vérifier la compatibilité de leurs appareils sans fil et d’en effectuer les mises à jour.

OTTAWA, le 20 nov. 2018 /CNW/ – La semaine prochaine, une alerte d’essai sera diffusée sur les appareils sans fil localisés au Canada afin de tester le Système national d’alertes au public (SNAP), aussi appelé « En Alerte ». L’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS) invite donc les Canadiens à se renseigner sur le mode de réception des alertes sur leurs appareils sans fil afin d’être prêts.

Dans le cadre de la mise à l’essai du système En Alerte, des agences gouvernementales de partout au Canada diffuseront une alerte sur les appareils sans fil compatibles, ainsi qu’à la télévision et à la radio. Le test aura lieu le mercredi 28 novembre à 13 h 55, heure locale (sauf au Québec où il aura lieu à 14 h 55 heure locale).

« Le système En Alerte a été conçu pour transmettre à la population canadienne des alertes importantes et susceptibles de sauver des vies, a indiqué le président et chef de la direction de l’ACTS, monsieur Robert Ghiz. La mise à l’essai du système permet de sensibiliser les Canadiens sur l’apparence des alertes diffusées en cas de situations graves, ainsi que la tonalité qui les accompagne. Ces alertes démontrent plus que jamais que les cellulaires font désormais partie intégrante de la vie des Canadiens. »

Depuis le lancement d’En Alerte en avril 2018, plus de 100 alertes ont été transmises avec succès et ont permis de sauver des vies, notamment lors des tornades qui ont touché Ottawa et Gatineau le 21 septembre dernier. Grâce aux mises à l’essai, on vérifie le bon fonctionnement du système et on identifie ses défaillances de manière à pouvoir prendre les mesures nécessaires pour y remédier avant qu’une réelle situation d’urgence se présente.

« Lorsqu’une alerte est diffusée, on entend d’abord une tonalité distinctive, appelée “signal sonore d’alerte”, et l’appareil se met à vibrer, explique monsieur Ghiz. En règle générale, la sonorité du signal est déterminée en fonction du volume de l’appareil. Sur certains appareils, il est toutefois possible de définir des réglages de volume spécifiques pour la réception des alertes. Dans les réglages de la plupart des appareils, on peut définir des modes de notification par fonction, par exemple pour les appels, les messages des réseaux sociaux et les alertes d’urgence. »

L’ACTS rappelle aux Canadiens que ce ne sont pas tous les appareils qui reçoivent systématiquement les alertes.

« Dans certaines situations, il est possible qu’un appareil ne reçoive pas les alertes. La compatibilité de l’appareil avec le système, la disponibilité d’un réseau LTE ou la connexion de l’appareil à un tel réseau pendant la diffusion d’une alerte, de même que la version du système d’exploitation et les paramètres de l’appareil constituent autant de facteurs qui peuvent avoir un effet sur la capacité de l’appareil à recevoir les alertes. Dans tous les cas, il est très important que tous les Canadiens vérifient la compatibilité de leurs appareils sans fil en consultant le site Web de leur fournisseur de services sans fil et en effectuant les mises à jour. »

Monsieur Ghiz précise qu’il incombe aux autorités responsables de la diffusion des alertes (c.-à-d. le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux) de déterminer dans quelles circonstances des alertes d’urgence doivent être transmises à la population, ainsi que la ou les zones géographiques de diffusion. Les alertes sont diffusées lorsque la vie de personnes est en danger. Le rôle des fournisseurs de services sans fil se limite à la distribution des messages. D’aucune manière ils ne définissent le contenu des alertes d’urgence, n’interfèrent dans le processus, ni ne décident du moment de leur diffusion.

Selon les normes actuelles du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), 50 % des nouveaux appareils vendus au Canada doivent être compatibles avec le système En Alerte et cette norme passera à 100 % de compatibilité en avril 2019. Au fil du temps, de plus en plus d’appareils seront compatibles avec le système et de plus en plus de Canadiens recevront les alertes sur leurs appareils.

Pour savoir si leurs appareils sont compatibles avec le système d’alertes au public, les Canadiens sont invités à consulter le site Web de leur fournisseur de services sans fil. Ils peuvent également obtenir de plus amples renseignements sur le site Web : EnAlerte.ca/.

À propos de l’ACTS
L’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS) fait autorité pour tout ce qui concerne le sans-fil au Canada — ses préoccupations, son développement et ses tendances. Elle représente les entreprises qui conçoivent et réalisent des produits et services pour l’industrie auprès de tous les paliers du gouvernement et de divers organismes de réglementation. À ce titre, elle fait activement la promotion de l’industrie dans le but d’assurer la croissance continue du secteur du sans-fil au Canada. Au nom de ses membres, l’ACTS gère de nombreuses initiatives, y compris des programmes de responsabilité sociale d’entreprise et un programme national de numéros abrégés communs.

SOURCE Association canadienne des télécommunications sans fil

Renseignements : Greg Burch, 204-250-9244, communications@cwta.ca