Le Canada : une superpuissance mondiale du 4G doté des réseaux sans fil les plus rapides du G7

  • En rétrospective, les Canadiens ont grandement profité de la concurrence fondée sur les infrastructures en 2018.
  • Les prix sont en baisse tandis que la consommation de données mobiles est en hausse.
  • Le Canada en voie de devenir un leader du 5G grâce aux investissements de 50 milliards de dollars.

OTTAWA, le 27 déc. 2018 /CNW/ – En 2018, les consommateurs et les entreprises du Canada ont continué de profiter de services sans fil de classe mondiale, et ce malgré que la demande pour des services mobile à haut débit soit toujours plus en demande. Cette année, plusieurs rapports de l’industrie, y compris de récentes études du Conseil de laradiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) et d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISED), indiquent que la consommation de données mobile sans fil par les Canadiens poursuit sa croissance, que ces services sont offerts sur des réseaux qui comptent parmi les réseaux les plus avancés au monde et que, malgré tout, les tarifs sont en baisse. L’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS), qui fait autorité pour toute question concernant le sans-fil, y compris ses enjeux et ses tendances, croit que cela démontre une fois de plus l’importance des politiques gouvernementales qui favorisent la concurrence fondée sur les infrastructures.

« En 2018, nos fournisseurs propriétaires d’infrastructures n’ont pas hésité à faire preuve d’innovation et à faire des investissements pour offrir des réseaux sans fil qui figurent parmi les plus rapides du G7 — et presque deux fois plus rapides que ceux des États-Unis –, ainsi que pour préparer l’arrivée du 5G, explique Robert Ghiz, président et chef de la direction de l’ACTS. Selon un récent rapport de Wall Communications, commandé par ISED, les prix des services sans fil sont en recul au Canada. Malgré les lacunes du rapport de Wall (comme d’avoir négligé de tenir compte des différents niveaux de qualité des réseaux d’un pays à l’autre et de la grande diversité de promotions offertes par les fournisseurs de services au Canada), le rapport fait clairement état des retombées globales des politiques à long terme du Canada qui favorisent la concurrence fondée sur les infrastructures. »

M. Ghiz note que le rapport de Wall n’est qu’un exemple des nombreux résultats probants de l’industrie ayant été rendus publics en 2018. En novembre, l’index Speedtest Global Index d’Ookla annonçait notamment que les vitesses de téléchargement des réseaux sans fil du Canada étaient 144,3 % plus rapides que les moyennes mondiales, portant le Canada au premier rang des vitesses de téléchargement parmi les pays du G7 et au 4e rang à l’échelle mondiale.

Le Rapport de surveillance des communications 2018 du CRTC rapportait qu’à la fin de l’année 2017, le Canada était doté à 99 % de réseaux LTE avancés. Il signale également que les Canadiens consomment toujours plus de données mobile : en 2017, les plans de données offraient en moyenne 30 % plus de données qu’en 2016 et l’abonné moyen utilisait 163 % plus de données en 2017 qu’en 2014.

« De tels résultats ont été rendus possibles grâce aux investissements en capitaux faits par les exploitants d’infrastructures du Canada, explique M. Ghiz. Sans ces investissements de l’ordre de 50 milliards de dollars, il aurait été impensable de construire les réseaux de classe mondiale dont profitent les Canadiens aujourd’hui. Grâce à ces investissements, on a pu créer des réseaux qu’OpenSignal qualifie de “superpuissance mondiale du 4G”. Alors que le Canada s’apprête à prendre le virage du 5G, la conjoncture est bonne pour que le Canada se positionne comme chef de file en matière d’innovation et de technologie sans fil. »

Les services et la capacité du secteur du sans-fil au Canada continuent de jouer un rôle de premier plan pour l’économie canadienne. Pratiquement toutes les industries et toutes les entreprises dépendent de l’industrie du sans-fil du Canada pour assurer leur réussite et poursuivre leur croissance. De surcroît, notre industrie génère plus de 138 000 emplois à temps plein et contribue plus de 25 milliards de dollars au PIB du Canada.

À propos de l’ACTS

L’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS) fait autorité pour tout ce qui concerne le sans-fil au Canada — ses préoccupations, son développement et ses tendances. Elle représente les entreprises qui conçoivent et réalisent des produits et services pour l’industrie auprès de tous les paliers du gouvernement et de divers organismes de réglementation. À ce titre, elle fait activement la promotion de l’industrie dans le but d’assurer la croissance continue du secteur du sans-fil au Canada. Au nom de ses membres, l’ACTS gère de nombreuses initiatives, y compris des programmes de responsabilité sociale d’entreprise et un programme national de numéros abrégés communs.

SOURCE Association canadienne des télécommunications sans fil

Renseignements : à l’intention des médias : Greg Burch, 204-250-9244, communications@cwta.ca