Service d’alertes sans fil au public (SASFP)

Cliquez ici pour vérifier la compatibilité de votre cellulaire avec le SASFP.

En Alerte est un service qui a pour objectif de transmettre à la population canadienne des messages d’alerte d’urgence importants et susceptibles de sauver des vies. Les alertes sont transmises par l’entremise des réseaux LTE aux appareils compatibles dotés des plus récentes versions du système d’exploitation.

Renseignements importants

  1. De nombreux facteurs peuvent avoir une incidence sur la capacité de votre appareil à recevoir les alertes d’urgence, y compris si votre appareil est connecté à un réseau LTE et s’il est doté de la plus récente version du système d’exploitation.
    • Appareils Android approuvés d’un fournisseur de services sans fil canadien
    • Appareils Apple approuvés d’un fournisseur de services sans fil canadien
    • Appareils achetés à l’étranger non approuvés d’un fournisseur de services sans fil canadien
    • Autres types d’appareils approuvés d’un fournisseur de services sans fil canadien
  1. La réception des alertes d’urgence est obligatoire; vous ne pouvez pas demander à être exclu du programme.
  2. Il incombe aux autorités responsables de la diffusion des alertes (c.-à-d. les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux) de déterminer les circonstances dans quelles des alertes d’urgence doivent être transmises à la population, ainsi que les zones géographiques de diffusion. Le rôle des fournisseurs de services sans fil se limite à relayer les messages. D’aucune manière ils ne définissent le contenu des alertes d’urgence, n’en gèrent la diffusion, ni n’interfèrent dans son processus.
  3. Les alertes d’urgence ne sont pas des messages textes.
  4. Les alertes d’urgence se distinguent par leur signal distinct particulier, appelé « signal sonore d’alerte canadien ». En règle générale, la sonorité du signal est déterminée en fonction du volume de l’appareil. Sur certains appareils, il est toutefois possible de contourner cela en définissant des réglages spécifiques pour la réception des alertes. En effet, dans les réglages de la plupart des appareils, on peut définir des modes de notification par fonctionnalité, par exemple pour les appels, pour les messages des réseaux sociaux, etc.

Rôle des fournisseurs de services sans fil

Tous les fournisseurs de services sans fil sont tenus de relayer les alertes d’urgence transmises par les autorités compétentes directement aux appareils sans fil de leurs clients pourvu que ces appareils soient compatibles avec le SASFP. Pour ce faire, ils utilisent la technologie de diffusion cellulaire des réseaux LTE.

Seules les autorités compétentes sont autorisées à transmettre des alertes d’urgence dans des situations présentant une menace pour la vie.

Seules les autorités compétences des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux peuvent déterminer le contenu des alertes et les zones géographiques de transmission. Les fournisseurs de services sans fil n’ont aucune autorité en ce qui a trait au contenu des alertes, au moment de la transmission, à la zone de transmission ni à leur durée.

Rôle des autorités responsables des alertes d’urgence

Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux sont responsables de la transmission des alertes d’urgence. 

Au niveau fédéral, les alertes d’urgence sont principalement transmises par Environnement et Changement climatique Canada (ECCC). Par exemple, ECCC diffuse des alertes en cas de conditions météorologiques extrêmes, comme des avertissements de tornade. Sachez que le gouvernement fédéral peut transmettre des alertes sur tous les appareils compatibles situés sur le territoire canadien, et ce peu importe si les provinces et territoires de diffusion participent au système d’alerte. Il revient aux gouvernements des provinces et territoires de désigner les organismes régionaux qui sont autorisés à transmettre des alertes sur leur territoire. Il peut s’agir de corps policiers, de services d’urgence ou de premiers répondants.

Les organismes ainsi désignés sont alors responsables du contenu des alertes et des zones de transmission. Une alerte peut être diffusée dans une petite zone, dans toute une province ou à une zone beaucoup plus vaste. La zone de transmission est déterminée par les autorités compétentes.

Rôle des organismes gouvernementaux

Le SASFP fait partie du système En alerte (ou Système national d’alertes au public), qui relève du gouvernement du Canada et qui est géré par le CRTC et Sécurité publique Canada.

En collaboration avec les gouvernements des provinces et territoires et des entreprises privées du secteur de la radiodiffusion et des télécommunications, le gouvernement du Canada a établi des lignes directrices, des normes et des « règles » dans le but de régir les activités de l’ensemble des parties responsables de la diffusion des alertes.

Le CRTC supervise les activités des fournisseurs de services dans le secteur de la radiodiffusion et des télécommunications. Sécurité publique Canada coordonne pour sa part les activités des organismes et ministères du gouvernement fédéral qui sont responsables de la sécurité nationale, ainsi que toute collaboration avec d’autres paliers gouvernementaux.

Il incombe aux gouvernements des provinces et territoires de désigner les organismes régionaux qui sont autorisés à diffuser des alertes sur leur territoire. Par exemple, des bureaux provinciaux ou territoriaux de gestion des urgences ou, dans certains cas, des bureaux municipaux de gestion des urgences ou des services de police ou d’incendie locaux peuvent être autorisés à diffuser des alertes.

Rôle de Pelmorex Corp

Pelmorex Corp. assure la gestion du système qui permet aux autorités compétentes de transmettre des alertes d’urgence. Pelmorex Corp. adhère aux normes techniques établies en ce qui a trait au format des alertes.

Fruit de la collaboration des autorités fédérales, provinciales et territoriales responsables de la gestion des urgences, de Pelmorex Corp., du secteur de la radiodiffusion et des fournisseurs de services sans fil, le système En Alerte a été conçu pour s’assurer que les Canadiens soient informés sans délai des situations d’urgence pour qu’ils puissent faire le nécessaire afin d’assurer leur sécurité et celle de leur famille. 

Foire aux questions

Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux sont responsables de la transmission des alertes d’urgence. 

Au niveau fédéral, les alertes d’urgence sont principalement transmises par Environnement et Changement climatique Canada.

Il incombe aux gouvernements des provinces et territoires de désigner les organismes régionaux qui sont autorisés à transmettre des alertes sur leur territoire. Par exemple, des bureaux provinciaux ou territoriaux de gestion des urgences ou, dans certains cas, des bureaux municipaux de gestion des urgences ou des services de police ou d’incendie locaux peuvent être autorisés à transmettre des alertes.

Les entreprises du secteur des médias, notamment les stations de radio et de télévision, les câblodistributeurs et les distributeurs par satellite, ainsi que les exploitants de sites Web reçoivent les alertes d’urgence et les relayent à leurs clients.

Depuis le 6 avril 2018, les fournisseurs de services sans fil sont tenus de relayer les alertes d’urgence des autorités compétentes directement aux appareils sans fil de leurs clients pourvu que ces appareils soient compatibles et connectés à un réseau LTE. Pour ce faire, ils utilisent la technologie de diffusion cellulaire.

Le système En Alerte permet aux autorités compétences au niveau fédéral, provincial et territorial de transmettre un vaste éventail de messages d’intérêt pour la sécurité publique. Cependant, seules les alertes d’urgence qui concernent des situations représentant une menace imminente pour la vie doivent obligatoirement être relayées par les radiotélédiffuseurs et les fournisseurs de services sans fil.

De concert, les représentants des gouvernements ont dressé une liste de situations qui constituent une menace pour la vie, pour lesquelles on transmettra immédiatement une alerte d’urgence par l’interruption de la radio et de la télévision. Ces alertes d’urgence à « diffusion immédiate » comportent le niveau de gravité, d’urgence et de certitude le plus élevé. Reportez-vous à la section Types d’alertes du site EnAlerte.ca pour consulter la liste.

Les fournisseurs de services sans fil recevront et retransmettront seulement les alertes d’urgence liées à des situations présentant une menace pour la vie. 

Les alertes d’urgence sont diffusées à la radio, à la télévision et sur les appareils sans fil compatibles. Les alertes transmises sur les appareils sans fil se distinguent par un signal sonore particulier, appelé « signal sonore d’alerte canadien ». La réception d’une alerte est aussi annoncée par une vibration de l’appareil. Le signal sonore et la vibration sont tels qu’ils créent une impression d’urgence ce qui renforce le message d’alerte. Pour entendre le signal sonore d’alerte canadien, cliquez ici.

Le format des alertes transmises sur les appareils sans fil est le suivant : une bannière comportant la mention « EMERGENCY ALERT/ALERTE D’URGENCE », suivie d’une description de la situation et des directives sur les mesures à prendre et la façon d’obtenir de plus amples renseignements. Sera aussi clairement indiqué le nom de l’organisme responsable de la diffusion de l’alerte spécifique est également clairement indiqué au début du message d’alerte.

Oui, les alertes d’urgence peuvent être transmises dans d’autres formats. Cependant, certains organismes responsables de la diffusion des alertes n’ont pas les moyens de produire des alertes dans d’autres formats et certains appareils ne sont pas conçus pour recevoir les formats adaptés.

Certains appareils compatibles sont dotés d’une fonction qui permet d’obtenir lecture du message d’alerte. De plus, la vibration de l’appareil permet d’avertir les personnes ayant une déficience auditive de la réception d’une alerte d’urgence.

L’organisme responsable de la diffusion de l’alerte détermine la ou les régions touchées par l’incident, les conditions météorologiques ou une situation environnementale donné et utilise un système normalisé de localisation qui correspond plus ou moins aux limites municipales, régionales et provinciales. Ce système normalisé permet aux entreprises de radiodiffusion, de télédiffusion et de distribution par câble ou par satellite participantes de relayer les alertes d’urgence à la population directement touchée.

Les alertes d’urgence sont transmises aux appareils compatibles qui se trouvent dans les zones désignées, de manière à ce que seules les personnes qui se trouvent physiquement dans ces zones au moment de la diffusion de l’alerte reçoivent ces dernières. Les alertes s’affichent à l’écran des appareils sans fil compatibles dans les secondes suivant leur diffusion, pourvu que les appareils soient allumés et qu’ils soient connectés à un réseau cellulaire LTE.

Non, certains appareils ne peuvent pas recevoir les alertes. Les fournisseurs de services sans fil sont tenus de relayer les alertes conformément aux normes définies par le CRTC. 

Les appareils moins récents exploités sur des réseaux non LTE ne reçoivent pas les alertes.

En cas de doute sur la capacité de votre appareil à recevoir les alertes, veuillez communiquer avec votre fournisseur de services sans fil. Si vous avez acheté votre appareil à l’étranger, communiquez avec le fabricant de l’appareil pour obtenir de plus amples renseignements sur sa capacité à recevoir les alertes de ce genre.

Non, pour qu’un appareil sans fil puisse recevoir des alertes d’urgence, il doit satisfaire à trois conditions générales.

L’appareil sans fil compatible doit :

  • Être compatible avec le SASPF, comme un téléphone intelligent, et pouvoir se connecter au réseau LTE (ou « 4G LTE »);
  • Être doté de la plus récente version du système d’exploitation; et
  • Être connecté à un réseau cellulaire LTE au moment de la diffusion de l’alerte d’urgence ou se connecter au réseau alors qu’une alerte est toujours en cours de diffusion.

Il importe de vérifier la compatibilité de votre appareil avec le SASPF auprès de votre fournisseur de services sans fil, ainsi que de comprendre ce que cela signifie si votre appareil n’est pas compatible. Si vous avez acheté votre appareil à l’étranger, vous devrez peut-être vérifier la compatibilité de celui-ci avec le SASPF en communiquant directement avec le fabricant.

Un appareil sans fil compatible avec le SASFP est :

  • un appareil de type LTE;
  • équipé d’un logiciel spécial qui permet de capter les messages relayés par le fournisseur de services au moyen de la technologie de diffusion cellulaire et d’afficher les messages dans le format défini dans les normes du système En Alerte.

Sachez que certains appareils achetés avant le 6 avril 2018 ne sont pas équipés du logiciel nécessaire. Il importe d’effectuer les mises à jour régulières de votre appareil sans fil afin de toujours avoir la plus récente version du système d’exploitation.

À la section Mobilité du site EnAlerte.ca, vous trouverez un lien menant à la section du site Web de votre fournisseur de services sans fil qui contient des renseignements sur les appareils compatibles.

La Semaine de la sécurité civile a lieu tous les ans la première semaine du mois de mai. Cet événement national est coordonné par Sécurité publique Canada en collaboration avec les organismes responsables de la diffusion des alertes au niveau fédéral, provincial et territorial, ainsi que les entreprises qui assurent la retransmission des alertes.

Pendant cette semaine, on envoie des alertes d’essai par l’entremise de la radio, de la télévision, des services de câble et des appareils sans fil compatibles. L’objectif de ces essais est de vérifier le bon fonctionnement du système. Si vous recevez une alerte d’essai, ne faites rien.

Vous ne pouvez pas demander à être exclu des essais. 

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, consultez les sites :

https://enalerte.ca/mobilite et https://www.preparez-vous.gc.ca/cnt/rsrcs/ep-wk/index-fr.aspx

Pendant la Semaine de la sécurité civile, les diffuseurs d’alertes, y compris les fournisseurs de services sans fil, procéderont à des essais afin de vérifier le bon fonctionnement du système. L’objectif de ces essais est de cerner les failles du système de manière à pouvoir y remédier.

Si vous n’avez pas reçu l’alerte d’essai, vous devez vérifier la compatibilité de votre appareil avec le SASPF en communiquant avec votre fournisseur de services et vous assurer d’installer la plus récente version du système d’exploitation de votre appareil. De nombreux facteurs peuvent avoir une incidence sur la capacité de votre appareil à recevoir les alertes, y compris votre emplacement et si vous êtes connecté à un réseau LTE au moment de la diffusion de l’alerte.

Les fournisseurs de services sans fil ne sont pas en mesure de déterminer le nombre d’appareils ayant reçu l’alerte d’essai (ou toute alerte réelle).

Les alertes d’urgence, y compris les alertes d’essai, sont relayées au moyen de la technologie de diffusion cellulaire. Puisqu’il s’agit d’une technologie de communication unidirectionnelle, il est impossible de savoir quels appareils et combien d’appareils reçoivent les alertes. Votre fournisseur sait qu’une alerte a été relayée à partir des antennes situées dans une zone donnée, mais il n’est pas en mesure de déterminer si les appareils l’ont reçue.

Non, vous ne pouvez pas demander d’être exclu des alertes d’essai transmises aux Canadiens dans le cadre de la Semaine de la sécurité civile, qui a lieu au début du mois de mai.

Si vous recevez des alertes d’essai avant ou après la Semaine de la sécurité civile, il est possible que la fonction de réception des alertes d’essai de votre appareil soit activée. Pour ne plus recevoir ces tests, désactivez la fonction en question.

Non, bien qu’une alerte d’urgence puisse ressembler à un message texte, ce n’en est pas un. Les alertes s’affichent directement à l’écran des appareils. De plus, elles ont une apparence particulière et s’accompagnent d’un signal sonore distinct.

Les alertes d’urgence sont transmises au moyen de la technologie de la diffusion cellulaire. Il s’agit d’une technologie mobile permettant la diffusion de messages à tous les appareils sans fil compatibles qui se trouvent à l’intérieur d’une zone géographique déterminée. Cette technologie offre la possibilité de transmettre simultanément le même message à de multiples utilisateurs dans une zone donnée, peu importe l’encombrement du réseau, car elle utilise la partie du réseau qui lui est réservée non utilisée pour le trafic normal des communications vocales et des données.   

La diffusion cellulaire peut se comparer à la diffusion radiophonique, c’est-à-dire que des tours de relais diffusent de la musique dans des zones géographiques définies et toute radio qui se trouve dans la zone desservie par ces tours peut capter son signal et émettre la musique. C’est à peu près la même chose qui se produit pour la diffusion cellulaire : les alertes d’urgence sont transmises aux appareils sans fil compatibles qui se trouvent à l’intérieur du périmètre de rayonnement des tours et des antennes cellulaires de la zone désignée. Pourvu que l’appareil réponde à certains critères et qu’il soit connecté à un réseau LTE, il devrait capter les alertes.

Les fournisseurs de services sans fil sont tenus de relayer les alertes d’urgence aux téléphones intelligents compatibles ayant accès aux réseaux (cellulaires) LTE. D’autres appareils sans fil, comme les tablettes et des dispositifs portatifs (p. ex., les montres intelligentes), peuvent avoir la capacité technique de recevoir ce genre d’alertes sous une forme quelconque, mais pas nécessairement dans le format du système En Alerte. Les fournisseurs de services sans fil ne sont pas tenus d’assurer la transmission des alertes sur d’autres types d’appareils.

Consultez la section Mobilité du site EnAlerte.ca pour en savoir plus sur les appareils sans fil compatibles de votre fournisseur de services sans fil.

La réception d’une alerte d’urgence ne mettra fin ni à un appel téléphonique ni à une séance de transmission de données en cours (sauf pour les appels effectués au moyen du Wifi). Cependant, si vous êtes en train de faire un appel au moment où votre appareil reçoit une alerte d’urgence, il se peut que vous ne receviez pas l’alerte, notamment si vous effectuez cet appel par l’entremise d’un réseau non LTE.

Si vous possédez un appareil Android approuvé d’un fournisseur de services sans fil canadien, cliquez ici.
Si vous possédez un appareil Apple approuvé d’un fournisseur de services sans fil canadien, cliquez ici.
Si vous avez acheté votre appareil à l’étranger, cliquez ici.

Si vous avez une séance de transmission de données en cours, celle-ci se poursuivra, mais elle pourrait être suspendue brièvement par l’affichage de l’alerte d’urgence à l’écran de votre appareil sans fil.

Votre appareil ne reçoit pas les alertes d’urgence lorsqu’il est éteint ou en mode avion. Si une alerte d’urgence est encore en cours de diffusion quand vous rallumez votre appareil, elle s’affichera à l’écran dans la mesure où vous êtes dans la zone concernée.

Si vous possédez un appareil Android approuvé d’un fournisseur de services sans fil canadien, cliquez ici.
Si vous possédez un appareil Apple approuvé d’un fournisseur de services sans fil canadien, cliquez ici.
Si vous avez acheté votre appareil à l’étranger, cliquez ici.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le manuel d’utilisation de votre appareil ou communiquez avec votre fournisseur de services sans fil.

Oui, mais seulement si une alerte d’urgence est encore en cours de diffusion quand vous allumez votre appareil et que vous êtes dans la zone visée par la situation d’urgence. Autrement, si l’alerte n’est plus en vigueur ou si vous êtes sorti de la zone visée, vous ne la recevrez pas.

Si votre appareil sans fil compatible est en mesure de se connecter au réseau cellulaire LTE pendant la connexion Wifi, vous recevrez les alertes d’urgence. Si vous êtes en dehors de la zone desservie par le réseau cellulaire LTE (ou si l’appareil est réglé de manière à fonctionner en mode Wifi seulement), vous ne recevrez pas les alertes.

Les alertes d’essai sont clairement identifiées comme telles. Comme leur nom l’indique, les alertes d’essai servent à attester le bon fonctionnement du système. Elles sont aussi destinées à sensibiliser la population aux alertes d’urgence diffusées sur les appareils sans fil. Si vous recevez une alerte d’essai, ne faites rien.

Vous pourriez cependant devoir accuser réception de l’alerte pour rétablir le fonctionnement normal de votre appareil sans fil. À défaut d’accuser réception de l’alerte, vous entendrez le signal sonore et ressentirez la vibration pendant huit secondes. Selon votre modèle d’appareil sans fil, vous pourriez aussi recevoir des rappels sous divers formats.

À la réception d’une alerte d’urgence, il est important d’agir avec circonspection. Interrompez votre activité dès que vous pouvez le faire de façon sécuritaire et lisez l’alerte. Les alertes transmises par les organismes responsables de la diffusion des alertes contiennent tous les renseignements nécessaires pour vous permettre de déterminer ce qu’il faut faire. Cela peut inclure d’éviter les déplacements inutiles, de quitter la zone ou de vous abriter sur place. 

Lorsque vous recevez une alerte d’urgence, vous devez agir avec circonspection, surtout si vous conduisez un véhicule. En pareil cas, gardez votre calme et rangez-vous sur l’accotement dès que vous le pouvez. Ensuite, lisez l’alerte.  

Les alertes sans fil sont transmises au moyen d’un canal cellulaire exprès, qui est distinct des canaux utilisés pour le trafic normal des messages textes et des données. Même si elles ressemblent à des messages textes, les alertes n’en sont pas. Par conséquent, elles ne sont pas facturées comme telles.

De plus, les alertes d’urgence sont diffusées à tous les appareils sans fil qui se trouvent dans une zone géographique précise. Nul besoin de savoir les numéros de téléphone pour les diffuser. Il n’y a donc aucune possibilité d’identifier les appareils destinataires ni de facturer les alertes.

Non, si vous recevez des alertes d’urgence sur votre appareil, c’est qu’elles vous concernent directement et vous devez immédiatement en prendre connaissance. Conformément à la réglementation gouvernementale, toute alerte doit être relayée à tous les appareils sans fil compatibles concernés.

Le SASFP est géociblé et peut être restreint expressément à une zone de rayonnement limité. Par conséquent, si une alerte d’urgence vous est transmise par l’intermédiaire de votre appareil sans fil, c’est que vous vous trouvez dans une zone où il existe un danger imminent.

Dans certaines circonstances, les organismes responsables de la diffusion des alertes peuvent décider de diffuser l’alerte dans une très vaste zone. Par exemple, à leur discrétion, une alerte AMBER peut être diffusée à l’échelle provinciale.

Oui, les alertes d’urgence sont diffusées dans des zones géographiquement définies. Seuls les appareils qui se trouvent dans ces zones les reçoivent. Par conséquent, si vous êtes en voyage dans une zone visée par une alerte d’urgence, vous la recevrez dès sa diffusion, dans la mesure où vous avez un appareil sans fil compatible, qu’il est allumé et qu’il est connecté à un réseau cellulaire LTE.

Non, si vous êtes en déplacement, votre appareil ne captera que les alertes d’urgence le lieu où vous êtes physiquement, le cas échéant.

Il existe cependant des applications et des services en ligne qui permettent aux Canadiens de se tenir informés des alertes d’urgence pour des zones particulières (p. ex., leur lieu de résidence ou celui de leur famille).

Vous pourriez en recevoir. Par exemple, si le pays que vous visitez possède un système d’alerte sans fil, vous pourriez recevoir des alertes, pourvu que votre appareil soit allumé et qu’il soit compatible avec le SASPF.

La réception des alertes par votre appareil lors de vos déplacements à l’extérieur du Canada ne relève aucunement de la responsabilité des fournisseurs de services sans fil canadiens.

Toute alerte d’urgence est diffusée à partir des tours et des antennes cellulaires situées dans la zone désignée par l’organisme responsable de la diffusion de l’alerte. Bien entendu, les tours et les antennes doivent être en état de fonctionnement pour relayer les alertes. Si vous êtes dans une zone désignée et que la situation ayant provoqué l’alerte empêche toute connexion entre votre appareil sans fil et les tours ou les antennes qui s’y trouvent, vous ne recevrez pas l’alerte d’urgence sur votre appareil sans fil. 

Non, les alertes d’urgence sont transmises au moyen de la technologie de diffusion cellulaire. Cette technologie permet seulement la transmission d’information vers votre appareil sans fil. Autrement dit, il est impossible de recueillir des renseignements à votre sujet ni à propos de votre appareil sans fil ou de l’endroit où vous vous trouvez au moment où une alerte d’urgence est diffusée. Cela signifie également que les fournisseurs de services sans fil ne peuvent pas déterminer si l’alerte a été reçue par votre appareil en particulier.

Appareils Android approuvés d’un fournisseur de services sans fil canadien

Capacité de réception des alertes : Les utilisateurs d’Android devraient vérifier si leur appareil figure sur la liste d’appareils compatibles approuvés de leur fournisseur de services sans fil. Si leur appareil n’y figure pas, c’est qu’il n’est pas compatible avec le SASFP.

Une fois la compatibilité validée, les utilisateurs devraient aussi mettre à jour régulièrement le LOGICIEL du système d’exploitation de leur appareil. L’utilisation de versions antérieures peut avoir une incidence sur la capacité de l’appareil à recevoir les alertes, même si l’appareil est compatible.

Comme la période de mise à jour varie d’un fournisseur de services à l’autre, il importe aussi de savoir que tout changement de fournisseur de services sans fil — qui exploite différents réseaux LTE — peut avoir une incidence sur la compatibilité de l’appareil avec le SAFP.

Connexion à un réseau LTE : Pour recevoir les alertes, les appareils compatibles doivent être connectés à un réseau LTE au moment de la diffusion des alertes. Dans la partie supérieure droite de l’écran de votre appareil, un petit symbole indique le type de réseau auquel vous êtes connecté.

Il importe cependant de noter que, même dans les zones desservies par les réseaux LTE, votre capacité à recevoir les alertes peut aussi être altérée par l’usage que vous faites de votre appareil au moment de la réception de l’alerte. Voici des exemples :

  • Si l’appareil est réglé en mode Wifi seulement, vous ne recevrez pas ces alertes.
  • Si vous êtes en train de faire un appel, vous ne recevrez peut-être pas les alertes. Pendant les appels, votre appareil peut se connecter à un réseau non LTE, comme un réseau 3G, et ce même si vous êtes dans une zone desservie par un réseau LTE.
  • Si la réception est mauvaise, comme dans un garage souterrain, vous ne recevrez peut-être pas les alertes.

Réglage de l’appareil : On peut utiliser les réglages suivants pour définir les paramètres de réception des alertes :

  • La SONORITÉ de l’alerte correspond au volume de l’appareil. Dans les réglages de la plupart des appareils, on peut cependant définir des modes de notification par fonction, par exemple pour les appels, pour les messages des réseaux sociaux, etc. En règle générale, on peut contrôler le volume du signal sonore d’alerte canadien dans les réglages relatifs aux notifications.
  • Si votre appareil est configuré pour vous envoyer des RAPPELS, vous pourriez recevoir un rappel de l’alerte jusqu’à ce que vous accusiez réception. Il est possible de désactiver cette fonction. Pour ce faire, référez-vous à votre manuel d’utilisation.
  • Si votre appareil est en mode SILENCIEUX ou NE PAS DÉRANGER, votre appareil recevra les alertes, mais vous ne les verrez peut-être pas. D’autres réglages liés aux notifications peuvent aussi être utilisés pour ajuster la réception des alertes d’urgence.

Appareils Apple approuvés d’un fournisseur de services sans fil canadien

Capacité de réception des alertes : Les utilisateurs d’Apple devraient vérifier si leur appareil figure sur la liste d’appareils compatibles approuvés de leur fournisseur de services sans fil. Si leur appareil n’y figure pas, c’est qu’il n’est pas compatible avec le SASFP.

Une fois la compatibilité validée, les utilisateurs devraient aussi mettre à jour régulièrement le logiciel du système d’exploitation de leur appareil. L’utilisation de versions antérieures peut avoir une incidence sur la capacité de l’appareil à recevoir les alertes, même si l’appareil est compatible.

Comme la période de mises à jour varie d’un fournisseur de services à l’autre, il importe aussi de savoir que tout changement de fournisseur de services sans fil — qui exploite différents réseaux LTE — peut avoir une incidence sur la compatibilité de l’appareil avec le SAFP.

Connexion à un réseau LTE : Pour recevoir les alertes, les appareils compatibles doivent être connectés à un réseau LTE au moment de la diffusion des alertes. Dans la partie supérieure droite de l’écran de votre appareil, un petit symbole indique le type de réseau auquel vous êtes connecté.

Il importe cependant de noter que, même dans les zones desservies par les réseaux LTE, votre capacité à recevoir les alertes peut aussi être altérée par l’usage que vous faites de votre appareil au moment de la réception de l’alerte. Voici des exemples :

  • Si l’appareil est réglé en mode Wifi seulement, vous ne recevrez pas ces alertes.
  • Si vous êtes en train de faire un appel, vous ne recevrez peut-être pas les alertes. Pendant les appels, votre appareil peut se connecter à un réseau non LTE, comme un réseau 3G, et ce même si vous êtes dans une zone desservie par un réseau LTE.
  • Si la réception est mauvaise, comme dans un garage souterrain, vous ne recevrez peut-être pas les alertes.

Réglage de l’appareil : On peut utiliser les réglages suivants pour définir les paramètres de réception des alertes :

  • La SONORITÉ de l’alerte correspond au volume de l’appareil. Dans les réglages de la plupart des appareils, on peut cependant définir des modes de notification par fonction, par exemple pour les appels, pour les messages des réseaux sociaux, etc. En règle générale, on peut contrôler le volume du signal sonore d’alerte canadien dans Paramètres/Sonnerie et Alertes.
  • Si votre appareil est configuré pour vous envoyer des RAPPELS, vous pourriez recevoir un rappel de l’alerte jusqu’à ce que vous accusiez réception. Il est possible de désactiver cette fonction. Pour ce faire, référez-vous à votre manuel d’utilisation.
  • Si votre appareil est en mode SILENCIEUX ou NE PAS DÉRANGER, vous recevrez quand même l’alerte. Autrement dit, vous recevez les alertes, peu importe les réglages. Cependant, vous ne verrez peut-être pas les alertes. En effet, elles peuvent être « cachées » parmi les autres notifications. Il se peut que vous deviez faire défiler l’écran pour voir les alertes.

Appareils achetés à l’étranger

Les fournisseurs de services canadiens utilisent leurs propres fréquences. Chaque appareil est conçu pour recevoir les fréquences des réseaux d’un fournisseur. Les appareils approuvés des fournisseurs de services sans fil sont conçus de manière à pouvoir se connecter aux réseaux canadiens.

Les appareils achetés à l’étranger (appareils de la « zone grise ») ne sont pas nécessairement compatibles avec les normes canadiennes en matière d’équipement sans fil. Ces appareils peuvent figurer sur la liste des appareils compatibles des fournisseurs de services sans fil, sans pour autant que leur système d’exploitation soit compatible avec le SASFP.

Plus spécifiquement, il se peut que les appareils achetés à l’étranger ne soient pas compatibles avec le SASFP pour les raisons suivantes :

  • Ils n’autorisent pas les mises à jour complètes du système;
  • Ils ne sont pas en mesure de recevoir les alertes, même si le modèle est compatible;
  • Ils ne reçoivent pas les alertes ou ne les affichent pas dans le format approprié ou dans la langue de diffusion.

De telles situations ne relèvent aucunement de la responsabilité des fournisseurs de services.

Si vous avez acheté votre appareil à l’étranger, vous devez vérifier sa compatibilité avec le SASPF en communiquant directement avec le fabricant.